CUSTOME FRONTLINE présenté au Far East Festival Film d’Udine

Le 5 juillet prochain sortira dans les salles chinoises, le nouveau film d’action d’Herman Yau, Customs Frontline.

Les agents du Département des douanes de Hong Kong, Chow Ching-lai (Nicholas Tse) et Cheung Wan-nam (Jacky Cheung) partagent une relation mentor-étudiant étroite. Dans une affaire impliquant des armes de contrebande saisies, Ching-lai est envoyé pour participer à une opération conjointe avec Interpol pour capturer un trafiquant d’armes solitaire. Cependant, Wan-nam prend une décision radicale qui complique encore davantage l’affaire.

Présenté vendredi dernier en avant-première comme film de clôture à la 26ème édition du Far East Film Festival d’Udine, le réalisateur, la scénariste Erica Li et l’acteur principal Nicholas Tse ont spécialement fait le déplacement en Italie pour assister à la projection du film.

Nicholas Tse a révélé s’être tranché le coin de l’œil droit durant une chute d’une douzaine de mètres :

« Dès que mes lunettes se sont cassées, je me suis mis à saigner. À ce moment-là, je n’imaginais pas avoir besoin de points de suture. Heureusement, j’ai bien récupéré, sinon j’aurais probablement une cicatrice d’un pouce au coin de l’œil. »

Pour ce film, Nicholas Tse occupe également pour la première fois le poste de directeur de l’action, épaulé par Alan Ng, un membre de la vénérable Jackie Chan Stunt Team.

« Cette fois, j’ai fait beaucoup de préparation à l’avance. Parce que j’ai insisté pour utiliser du matériel de grande taille, nous avons utilisé beaucoup d’équipement lourd. La plupart pesaient plus de 500 kg. Un équipement pesait carrément deux tonnes. Nous ne pouvions pas nous permettre le moindre accident ! »

Partageant l’affiche avec le célèbre chanteur et acteur de Hong-Kong, Jacky Cheung, Nicholas Tse a loué ses capacités à exécuter ses scènes d’action.

« Au fil des années, personne n’a probablement vu Jacky Cheung se battre avec une arme. Je suis très heureux de lui donner la chance de montrer ses compétences. J’ai utilisé un long bâton, tandis qu’il en utilisait un court. Je le remercie de nous avoir fait confiance. »

Pour finir, Nicholas Tse conclut : 

« J’espère vraiment que les films en langue chinoise pourront sortir dans le monde entier ».

Customs Frontline marque une étape importante dans la carrière de Nicholas Tse qui, de la planification à la production, a tout donné pour obtenir le résultat parfait.

« C’est la première fois que je suis directeur d’action, nos explosions sont de véritables explosions. En tombant de plusieurs étages, j’ai évidemment une assistance filaire, mais en réalité, je prends la démarche à coeur. Toutes les méthodes que j’utilise sont des méthodes traditionnelles des films d’action de Hong Kong. J’espère vraiment à l’avenir inciter certains jeunes à comprendre et à aimer cette industrie ; pour moi, si un film d’action n’a pas de danger, cela ne s’appelle pas un film d’action, et peu de jeunes souhaitent jouer dans des films d’action de nos jours ! »

Des paroles de bon sens qui annoncent de bons augures pour New Police Story 2 que Nicholas Tse est censé réaliser cette année.

À Propos de Tirry

Créateur et rédacteur en chef de Celestial Empire, connu également pour être le tenancier du site Jackie Chan France

À LIRE AUSSI

La fresque de Zhang Yimou FULL RIVER RED débarque au cinéma en France cet été !

Plus gros carton du box-office chinois de l’année dernière avec 626M$ de recettes, Full River …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *