La superproduction CREATION OF THE GODS : KINGDOM OF STORMS débarque le 10 juillet dans les salles françaises

Doucement, mais surement, les distributeurs français commencent à s’intéresser aux superproductions chinoises et hésitent de moins en moins à les lancer dans les salles.

Ainsi, avant Full River Red, la superbe fresque haletante de Zhang Yimou qui sort le 31 juillet, le public français pourra découvrir, grâce à l’audace du distributeur Eurozoom, le premier volet de la colossale trilogie de fantaisie chinoise Creation of The Gods : Kingdom of the Storms signé Wuershan.

Si l’envergure de la production rappelle celle du Seigneurx des Anneaux, il serait malhonnête de comparer la superproduction chinoise à une simple transposition asiatique.

En effet, la trilogie Creation of The Gods est l’adaptation du roman L’Investiture des Dieux publié au tournant du XVIIe siècle et attribué à Xu Zhonglin. Quatre siècles après sa parution, il continue d’imprégner la culture populaire chinoise, depuis les cultes religieux qu’il a inspirés jusqu’aux jeux vidéo en passant par le manga.

Tombé sous le charme d’une femme renard, le Prince Yin Shou accède au trône des Shang dans le sang. Le sage taoïste Jiang Ziya descendu du Mont sacré Kunlun et Ji Fa, jeune guerrier élevé par Yin Shou, s’allient pour combattre le tyran.

Réalisé par Wuershan, ce dernier est une figure majeure bien connue du cinéma fantastique et d’action chinois. On lui doit The Butcher, The Chef and The Swordsman en 2010, Painted Skin : The Ressurection en 2012 et Mojin The Lost Legend en 2015.

Après dix années de préproduction, le réalisateur a enfin pu démarrer le tournage de sa trilogie dont l’ambition et le budget posent un nouveau jalon dans l’histoire du cinéma chinois devant The Wandering Earth 1 et 2 et The Battle at Lake Changjin et sa suite Water Gate Bridge.

La trilogie mêlant récit d’aventure et mythologie a nécessité une production hors norme, avec notamment la création d’un studio de 30.000 m² et un tournage s’étalant sur 438 jours sur 18 mois avec une équipe de 8000 personnes pour la préparation et le tournage et 1500 autres pour la post-production. Le budget pour les trois films est estimé à 440M$ !

Sortie l’été dernier en Chine, le premier volet a cumulé 372M$ au box-office chinois. Un score rassurant à première vue, mais qui inquiète les investisseurs qui attendent pour la trilogie entière plus de 1,2 milliard de dollars de recettes pour être considérés comme rentables. D’autant plus que le deuxième volet était attendu cet été, mais a été repoussé à l’année prochaine pour peaufiner la post-production.

Encouragé par le nombre d’entrées qu’a réalisé le premier chapitre en France durant sa sortie sur deux petits jours en février dernier, Eurozoom a fixé la sortie de cette fresque colossale le 10 juillet.

[MAJ] Les avant-premières parisiennes affichent complet. Et pour les plus impatients, ce dimanche 23 juin, deux avant-premières parisiennes ont été programmées en présence du comédien Yu Shi à l’ UGC Les Halles et au Pathé Les Fauvettes.

Yu Shi dans le rôle du guerrier Ji Fa dans Creation of The Gods : Kingdom of Storms

À Propos de Tirry

Créateur et rédacteur en chef de Celestial Empire, connu également pour être le tenancier du site Jackie Chan France

À LIRE AUSSI

Nouveau trailer du film d’animation WHITE SNAKE 3 : THE FLOATING LIFE

Prévu dans les salles en Chine le 10 août, jour de la « Saint-Valentin » …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *