Yang Mi – Déesse du mois

La comédienne chinoise Yang Mi ouvre en toute logique la rubrique de la Déesse du mois de notre site. Alliant charme et délicatesse, la comédienne a su se hisser parmi les actrices les plus populaires et les mieux payées de Chine.

Née en 1986, elle débute sa carrière à l’âge de 4 ans, en incarnant une petite princesse dans la série TV, Tang Ming Emperor puis deux ans après, dans King of Beggars avec Stephen Chow. Une décennie plus tard, elle obtient des seconds rôles dans des productions d’envergure comme Painted Skin : Ressurection de Wuershan et The Bullet Vanishes (Le Mystère de la Balle Fantôme) aux côtés de Nicholas Tse et Lau Ching-Wan. En 2017, elle occupe le premier rôle féminin dans Brotherhood of Blades II de Lu Yang. Puis elle est remarquée la même année par Jackie Chan, alors producteur, qui lui confiera le rôle principal du film de science-fiction Reset. Elle retrouve le réalisateur Lu Yang en 2021 pour le film de fantaisie A Writer’s Odyssey, véritable carton au box-office chinois avec 159M$ de recette. Depuis le 1er mai, elle est à l’affiche en Chine dans Nothing Can’t Be Undone by a Hot Pot, le « whodunit » signé Ding Sheng.

Yang Mi est également une star du petit écran, puisqu’elle est la vedette de plusieurs séries en costumes d’époque comme Sword of Legends, Eternal Love ou encore Legend of Fuyao. Trois séries de fantaisie chinoise très populaires en Chine.

Elle est aujourd’hui l’actrice ayant le plus de fans sur le réseau social chinois Weibo avec 113 millions de followers.

Sa beauté et popularité lui permettent également d’être l’égérie de plusieurs grandes marques de luxe telles que Michael Kors, Versace ou Loewe.

Avec son visage d’albâtre et ses grands yeux noirs, Yang Mi ne laisse personne indifférent. 

À Propos de Tirry

Créateur et rédacteur en chef de Celestial Empire, connu également pour être le tenancier du site Jackie Chan France

À LIRE AUSSI

Zhuang Dafei – Déesse du mois

Zhuang Dafei a réussi à attirer l’attention du public chinois grâce à son rôle dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *